Plan d’actions collectives

Le PAC répertorie toutes les ressources mobilisables dans l’école pour le soutien de nos élèves ainsi que toutes les actions qui peuvent être mises en œuvre au travers du PIA.

 

Description de l’organisation du 1er degré dans l’école

  1. La certification du degré par des épreuves externes en fin de 2e C.

L’objectif du premier degré commun est de permettre à un nombre maximum d’élèves, porteurs du CEB, d’obtenir le CE1D en deux années.

 

L’objectif du premier degré différencié reste de permettre à un nombre maximum d’élèves d’obtenir le CEB le plus rapidement possible dans la perspective de rejoindre le degré commun et d’ainsi pouvoir atteindre les socles de compétences fixés à 14 ans.

Des épreuves d’évaluation externe certificative en vue de l’octroi du CE1D ou du CEB sont obligatoires.

Les élèves qui n’obtiennent pas le CE1D au terme de deux années, se verront dans l’obligation de poursuivre leur parcours au 1er degré une année supplémentaire.

L’élève ne peut pas fréquenter le premier degré de l’enseignement secondaire pendant plus de trois années scolaires.

Les grilles horaires

Au premier degré commun en 1ère et 2ème commune :

  • 28 heures de formation commune.
  • 4 h d’activités complémentaires qui peuvent être au besoin remplacées par des activités de soutien dans le cadre d’un PIA (plan individuel d’apprentissage) qui proposerait ce type de remédiation.

Au premier degré commun en 2ème supplémentaire :

Cette 3ème année du degré qui est organisée au profit des élèves n’ayant pas obtenu le CE1D en 2 ans, propose dans la grille horaire de l’élève à travers un PIA :

  • 1 heure de méthode de travail, de coaching et d’orientation.
  • 4 heures d’activités de soutien pour les matières ou l’élève éprouve des difficultés.

Au premier degré différencié :

La grille horaire propose une formation commune renforcée en mathématique (7h) et en français (7h) avec pour objectif l’obtention du CEB.

Au cours du degré (commun ou différencié)

Des activités d’orientation sont proposées aux élèves à raison de 20 périodes de cours.

  1. La mise en place de remédiation inclusive et immédiate si nécessaire.

L’élève en difficulté scolaire se verra attribué par le conseil de classe un P.I.A. (plan individuel d’apprentissage).

Le PIA est destiné à baliser un parcours d’apprentissage temporairement différent et ciblé sur une difficulté spécifique.

Le PIA reprend :

  1. La grille horaire suivie par l’élève.
  2. L’objectif prioritaire à atteindre en fonction des difficultés constatées par le conseil de classe.
  3. Les aides mises en place :

Les mesures pédagogiques de soutien :

  • Activités de soutien (math – français – langues modernes) en remplacement des activités complémentaires.
  • École des devoirs.

Les mesures organisationnelles :

  • Adaptations de la grille horaire pour permettre la mise en place d’activités de soutien.

Les aides spécifiques portant sur :

  • Construction du projet d’orientation et d’accrochage scolaire par le CPMS
  • Motivation par le coaching scolaire.
  • Organisation du travail scolaire et méthode de travail à l’école des devoirs.

Les aides extérieures spécifiques pour :

  • Une mise à niveau liée à des lacunes antérieures.
  • Traitement des troubles de l’apprentissage.
  • Lutter contre le décrochage scolaire.
  • Des cours de FLE (français langue étrangère).
  • Des problèmes psychologiques ou familiaux.

Le Conseil de Classe proposera un PIA avant le 15 octobre pour :

  • Les élèves de 1C issus d’une 1D.
  • Les élèves du degré différencié.
  • Les élèves issus de l’enseignement spécialisé de type 8.
  • Les élèves présentant des troubles de l’apprentissage diagnostiqués et attestés par un bilan médical ou pluridisciplinaire fourni par les parents ou la personne investie de l’autorité parentale.
  • Les élèves issus de l’enseignement spécialisé et faisant l’objet d’un projet d’intégration dans l’enseignement ordinaire.
  1. La construction d’un projet d’orientation avec à la clé une orientation positive vers le 2ème degré.

L’école n’est pas une finalité en soi, c’est un passage obligé pour se préparer au mieux à la vie adulte.

Fin du 1er degré l’élève devra se choisir une orientation.

  • Obtention du CE1D => passage vers une filière du 2ème degré

Ce choix ne s’opère pas en 1 mois, ou une année, mais il est l’aboutissement d’une réflexion qui se met en marche dès la 1ère année du 1er degré.

Un carnet d’apprentissage, va accompagner l’élève tout au long du 1er degré.

L’objectif est d’amener l’élève à prendre l’habitude de faire un arrêt sur image, de prendre du recul par rapport à sa situation scolaire et par rapport à lui-même.

Thèmes abordés dans le carnet :

En première année : la connaissance de soi et des autres.

  • Présentation : moi, ma famille, ses valeurs, ses métiers
  • Ma classe, mes camarades, moi et les autres
  • Connais-toi toi-même, ce que j’aime faire, ce que je sais faire, ma méthode de travail, mon mode de fonctionnement

En deuxième année : l’orientation

  • Réflexion : comment choisir mon orientation suite aux activités proposées dans le cadre de la découverte des métiers.

Les activités complémentaires.

Ces activités participent au processus d’orientation.  Par année, les élèves suivent 4×2 modules d’activités différentes.  Chaque activité fait l’objet d’une auto-évaluation de la part de l’élève et d’un avis de la part du professeur.  Ces informations sont consignées dans le carnet d’apprentissage.

Animations prévues

L’établissement élabore, en collaboration avec le Centre PMS, des activités susceptibles d’aider chaque élève lors de la construction de son projet d’orientation scolaire.

A raison de 20 périodes de cours sur le degré, l’élève participera à des activités de maturation de son projet personnel d’orientation.

Il s’agit :

  • D’activités centrées sur la présentation des différentes formes d’enseignement et différentes options
  • Passage de la sous-direction dans les classes : intervention sur comment choisir son orientation à la sortie du 1er degré, enjeu du CE1D.
  • Passage du CPMS : présentation des différentes formes, filières et options d’enseignement.
  • Présentation des options de l’école par les professeurs du 2ème degré.
  • D’activités de découverte des métiers
  • Visite du Parc à Mitrailles (journées de l’orientation en Brabant Wallon organisées par le SIEP) avec préparation au préalable et débriefing après la sortie en collaboration avec le CPMS.
  • Visite de la cité des Métiers à Charleroi.
  • Projet en éducation par la technologie portant sur la découverte et la présentation d’un métier.
  • Accueil de professionnels dans l’école pour la présentation de leur métier.
  • Visite chez des professionnels à l’extérieur de l’école pour la présentation de leur métier.